Atelier Jour de Lune mains nouant un message sur une lampe ange NB

L’atelier Jour de lune

L’Atelier Jour de Lune est né de la sauvegarde in-extremis de l’outillage de l’un des derniers fabricants français de carcasses d’abat-jour. Désormais situé en Corrèze, il s’emploie à revisiter ce savoir-faire à travers des créations originales qui s’inscrivent dans un univers singulier.

Pourquoi “Jour de Lune” ? Parce qu’ici, on aime la lumière … et s’amuser des opposés supposés. Dans “Jour de Lune”, le soleil côtoie la lune. Ces deux-là s’unissent, inventent une danse, brouillent les repères, nous désorientent …

L’univers Jour de lune, c’est un plaidoyer doux et poétique pour l’exploration de la voûte céleste, étoilée, lumineuse, scintillante, rassurante … Sauf que chez nous, on ne sait pas bien si elle est à l’extérieur, au dessus de nos têtes, ou à l’intérieur, dans le fond de nos êtres.

L’atelier imagine des créations qui apportent de la lumière dans nos intérieurs … et nos intériorités.

Bienvenue !

Qui suis-je ?

Je m’appelle Claire et j’ai créé l’Atelier Jour de Lune en 2017.

Rien ne m’y prédestinait. Diplômée de Science-po Lille, je menais une sage carrière parisienne de consultante jusqu’à ce que je trouve sur ma route un atelier de fabrication de carcasses d’abat-jour menacé de disparition.

La pari fou était lancé, j’ai décidé de relever le défi.

Je m’emploie désormais à revisiter le savoir-faire du travail du fil de fer à travers la conception et la fabrication de créations originales. Ces créations s’inscrivent délibérément dans un univers poétique, créant un pont avec nos vies intérieures, et invitant à faire entrer et rayonner la lumière, qu’elle soit réelle ou symbolique.

Mue par un goût pour la variété et la découverte perpétuelle, je poursuis en parallèle mes activités de consultante et propose également des accompagnements individuels.

L’atelier

Dans l’atelier, on travaille la matière ! Et cette matière, c’est le fil d’acier cuivré.

Pour travailler cette matière, des machines et des outils sauvegardés après la fermeture de l’atelier Allibert. Fondé dans les années 60, cet atelier fabriquait des structures d’abat-jour sur-mesure, des luminaires et toute sorte d’objets en fils de fer.

Il y a quelques années, l’atelier a quitté son berceau, le passage Saint-Sébastien à Paris, pour prendre ses quartiers à Aulnay-sous-Bois. Depuis sa sauvegarde en 2017, il est installé dans la campagne corrézienne.

Instagram

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique